Rubriques
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur
separateur

  La Gare
Ouverte le 1er juillet 1883, la ligne 28.7 s'embranche à Bas-Evette au PK 435.800 de la ligne 4 de Paris-Est à Mulhouse. Longue de 7.200 Km, la ligne grimpe jusqu' à Giromagny en rampe de 15‰. Le VUTR assure la sécurité des circulations des trains qui ne sont aujourd'hui plus que du service marchandise, les trains voyageurs ayant disparus le 17/10/ 93. Quelques trains spéciaux ont empruntés la ligne, comme l' X 4039 de l'ABFC le 20/04/2002, ou encore la 140 C 27 de la CITEV pour le centenaire de la ligne. Mais la ligne 28.7 ne survit que grâce à la carrière de Lepuix-Gy à coté de Giromagny. Gare 1905 - Cliquez pour agrandir l'image
En effet, on compte au minimum un train allé/retour (AR) Belfort-Giromagny par jour, le matin, 1AR facultatif l'après-midi. Mais, en pointe, il peut y avoir maximum 2AR le matin et 2AR l'après-midi dont un parcours partiel BEV-GY. Cette entreprise expédie du ballast, du sable par wagons trémies V SNCF Us et Uas, trémies CFF, trémies SGW SNCF.
Jusqu'en 1990, la seule gare intermédiaire de la ligne, à La Chapelle sous Chaux, apportait un peu de trafic ( un entrepôt était installé vers l'ancienne gare ), complété par un EP à Giromagny pour réceptions de boissons ( Wagons Rils, Gas, Habis ). Toujours jusqu'au début des années 1990, Giromagny recevait quelques wagons de charbon (trémies Fc ou Fcs), et expédiait quelques wagons de bois (Roos), la gare de Valdoie était desservie par la desserte Giromagny-Belfort du matin (voie de débords accès impair sur ligne 4), pour la réception de charbon (trémies Fc ou Fcs) et d'aliments pour chiens (couverts Gahkkss). Gare - Cliquez pour agrandir l'image
 

Pendant quelques années (1992 à 1994), la VUTR n° 28-7 de Bas-Évette à Giromagny a aussi été mise à contribution avec des navettes tous les quarts d'heure de Bas-Évette à l'ancienne gare de Lachapelle sous Chaux (4km), où le quai avait été reconstruit près du principal parking du festival. Durant trois années, les festivaliers pouvaient se rendre au pied du site des Eurockéennes grâce à des trains qui reliaient Bas-Evette à Lachapelle sous Chaux, sur la ligne de Giromagny qui n'avait plus vu de voyageurs depuis 1938 ! Pour la quatrième édition, le conseil régional de Franche-Comté décide de mettre en place des navettes ferroviaires depuis la gare de Bas-Evette jusqu'à Lachapelle sous Chaux.

Ces navettes ont été assurées en juillet 1992 par les X4302 et X4330. Très appréciées par les amateurs de concerts piétinant la terre durant ces trois jours, l'essai est reconduit l'année suivante, où les X4338 et X4444 seront utilisés. Il ne va pas s'en dire que la sécurité sur cette petite ligne de Giromagny n'est que peu présente, les personnes n'ayant pas eu la chance de monter dans les trains marchaient le long de la voie... En 1994, changement de matériel, la BB 67413 et la RIO 202 à quatre caisses assureront les navettes sur la ligne. Trains bondés, portes ouvertes, voyageurs assis sur les marchepieds... trop dangereux. Et s'en est fini du "Bas Evette-Lachapelle Express" Depuis 1995, la marche le long du lac de Malsaucy reste la dernière épreuve, avant de pénétrer dans l'arène des Eurockéennes !
 

Les 9 et 10 juillet 1983, à l'occasion du centenaire de la ligne 28-7 Bas-Évette - Giromagny, et de la fête des "Brimbelles" (myrtilles), dont Giromagny est la capitale, des navettes à vapeur ont été organisées par la CITEV (Compagnie Internationale des Trains Express à Vapeur).
La traction de ces trains spéciaux a été confiée à la 140C27, dont le dépôt d'attache était à l'époque la rotonde du dépôt de Belfort, aux cotés de la 141R568. Partant de la préfecture du Territoire de Belfort, ces trains spéciaux doivent rebrousser à Bas-Évette, avant d'atteindre Giromagny, ce qui impose une marche tender avant sur moitié du parcours. Lachapelle sous Chaux, la seule gare intermédiaire de la ligne 28-7 était aussi desservie. La rame était composée de voitures "Romilly", matériel remorqué encore utilisé sur certains omnibus de la région, en ce début des années 1980.

Mais depuis le début du mois de juillet 2003, la VUTR n° 28-7 Bas-Évette - Giromagny a fêté discrètement ses 120 ans, avec pour cadeau un nouveau trafic fret.  Un transport de déchets ménagers vers l'usine d'incinération de Bourogne (zone industrielle desservie depuis la gare de Morvillars, sur la ligne Belfort-Delle) a été mis en place. A cet effet, une voie de garage devant le BV de Giromagny a été remis en état, et un quai aménagé. Cette voie a servi au début des années 1990 pour des expéditions de bois, trafic aujourd'hui disparu. Ce nouveau trafic est transporté à l'aide de bennes, à raison de trois déposées sur un wagon plat type Slps France-Wagons loué à Ecorail. La nouvelle desserte des déchets ménagers à Giromagny est donc assurée par un BB 63500 Strasbourgeois; un ou deux wagons plats sont ainsi ajoutés au train de trémies, qui parcourt la ligne de une à trois fois par jour. A Belfort, les wagons sont reversés dans une des deux dessertes quotidiennes vers Morvillars, assurées par un Y 8000.

Ce nouveau trafic fret, espérons-le, permettra de maintenir le plus longtemps possible une desserte ferroviaire sur cette courte antenne de 7km, blottie au pied des Vosges.

 

Samedi 3 avril 2004, l'association IFC (International-Ferroviaire-Club) de Paris a affété l'autorail Picasso X 4039 des ABFC (Autorails de Bourgogne-Franche-Comté) pour une journée de découverte des lignes fret de la région de Belfort - Montbéliard. Laissant derrière lui la colline du Salbert, le Picasso se dirige vers le pied des Vosges... passant à l'ex-gare de Lachapelle sous Chaux.

sources : Ferrovi-est

 
 

Commune - Histoire de la Commune | Conseil Municipal - Équipe Municipale - Commissions | Démarches Administratives | Vie Associative | Pratique | étangs

| Contact | Blog | Liens | Remerciements | Mentions légales

 

Optimisé pour un affichage de 1024 x 768 pixels

Copyright © 2004 - 2010 Lachapelle sous Chaux. Tous droits réservés. Design par DJI.

Rue de la Gare
separateur
1914
separateur
separateur
aujourd'hui
separateur